Lieux de mémoire

Le carnet vise à pouvoir montrer l’histoire, la fonction et l’esthétique des mémoriaux et monuments du génocide dans leur grande diversité.

Il existe déjà plusieurs sites internet sur les mémoriaux du génocide. Je pense en particulier au site collectif présenté par le centre d’histoire sociale de la Sorbonne (voir http://chs.univ-paris1.fr/genocides_et_politiques_memorielles) qui propose différents articles sur les mémoriaux nationaux du génocide mais aussi au « Through a glass darkly » qui propose une base de photos de mémoriaux.  (http://genocidememorials.cga.harvard.edu/home.html).

Je vise surtout ici à proposer en plus de cette présentation visuelle, une réflexion historique absente de tous les travaux sur les mémoriaux, absence qui s’explique par le désintérêt envers les archives et envers le désintérêt pour les travaux rwandais sur ce point1.

  1. Voir RUDACOGORA Augustin, « Mémoires des sites et sites de mémoire au Rwanda après 1994 », in Etudes Rwandaises n°9, série lettres et sciences humaines, « le génocide de 1994. Idéologie et Mémoire », Editions de l’Université Nationale du Rwanda, septembre 2005 mais aussi GAKWENZIRE Philibert, « Contribution à la gestion de la mémoire du génocide des Tutsi du Rwanda en 1994 », Université internationale de langue française au service du développement africain, Alexandrie, Egypte, département gestion du patrimoine culturel, DEPA (diplôme de fin d’études professionnelles approfondies), avril 2005 []