A l’ombre des collines

C’est avec un grand plaisir que je découvre la création d’un nouveau carnet de recherche sur le Rwanda au sein de la plateforme Hypothèses. Le carnet « A l’ombre des collines » (sous-titré Espaces, acteurs, politiques et mémoires dans l’histoire du Rwanda contemporain) reviendra sur l’actualité de la recherche sur le Rwanda, les conditions d’écriture de l’histoire du Rwanda mais aussi sur la thèse en cours de l’auteur du carnet.

Notons que Florent Piton est déjà l’auteur de deux excellents mémoires de recherche1  dont l’un utilisait en grande partie des documents collectés aux archives nationales du Rwanda.

De façon étonnante, ce carnet est le deuxième uniquement consacré au Rwanda au sein de la plateforme Hypothèses, qui comprend pourtant peu de carnets sur des pays africains.

Son premier article revient sur le colloque récemment organisé au Mémorial de la Shoah sur le thème: « 1993 : Que savait-on un an avant le génocide ? ». Je recommande fortement la lecture du résumé de ce colloque dont on peut espérer qu’il soit mis en ligne prochainement comme ce fut le cas pour d’autres colloques importants organisés au mémorial de la Shoah.

Une importante série de conférences fut organisée en 2009 avec pour thèmes: « Quinze ans après: juger et réparer », « Quinze ans après: témoigner et survivre », « Quinze ans après: les faits et la négation des faits » et une table-ronde sur « le génocide des Tutsi au Rwanda ». Les vidéos sont toutes accessibles en ligne ici.

Rappelons aussi la publication en 2009 d’un numéro spécial de la Revue d’Histoire de la Shoah intitulé: Rwanda. Quinze ans après. Penser et écrire l’histoire du génocide des Tutsi. 

Couverture Revue d'Histoire de la Shoah n°190

 

  1. Voir Florent Piton, De la révolution morale au régime departi unique. La construction d’un dispositif politico-administratif autoritaire(1973-1981),Paris 1, 2010, 236 p. et Florent Piton, Un monde politique en recomposition. Monographie politique du territoire  de Ruhengeri au Rwanda (c. 1944-1959),Paris 1, 2011, 428 p. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *